« Quelle est cette projection » revient pour sa 3 ème édition!

Quatre ans après la première monture en Flash et deux ans  après la version en javascript/ jQuery, Quelle est cette projection revient une nouvelle fois avec une version plus moderne, plus jolie et encore plus pratique!

L’objectif est toujours d’aider à trouver le système de projection correspondant à un jeu de données de façon simple et rapide

Son fonctionnement reste le même, il y a toujours 4 points d’entrées:

  • Point => coordonnées
  • Coordonnées => points
  • Shapefile => emprise sur la carte
  • Bounding box => coordonnées

Le nombre de systèmes de coordonnées à été multiplié par 6  pour dépasser la barre des 500. Pour ne pas trop s’y perdre, un nouveau type de filtre à été mis en place. Il s’agit de filtrer les résultats par rapport aux bornes des systèmes de projections. Ainsi, en cliquant sur la carte ou en entrant des coordonnées, seules les projections compatibles seront affichées par défaut, ce qui diminue drastiquement le nombre de résultats. Bien sûr, il est toujours possible de désactiver cette fonction en décochant « Filtrer par Bbox« . A noter qu’il est également possible de trier et filtrer les systèmes de projection à partir de leurs noms ou de leurs codes.

Autre petit « sucre » ajouté concerne la catégorie coordonnées => points. l’application reconnait certains formats lorsque l’on colle du texte dans le champ « Lng(x) ». Par exemple en collant le texte « 5.5 , 45.1 », les deux champs seront complétés. Mais le plus intéressant pour les utilisateurs de QGIS concerne la reconnaissance du WKT, il est ainsi possible de copier une entité (à partir de la carte ou des attributs) et de le coller dans l’application. Dans le cas d’une géométrie de type ligne ou polygone, c’est le 1er point qui sera extrait automatiquement. Pour clarifier mes propos, voici une petite vidéo de cette fonctionnalité :

 

De nombreuses autres petites améliorations que je vous laisserais découvrir ont été ajoutées.

Côté technos, l’application s’appuie sur Angular2, Leaflet, proj4JS, Turf.js et du Material Design pour le style.

Un grand merci à Philippe B. pour ses judicieux conseils.

L’application est disponible ici. Si vous êtes nostalgique où si vous utilisez un navigateur d’une autre époque, vous pouvez toujours accéder à l’ancienne version ici.

Lien vers le dépôt Github

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *